Remisé dans un grenier depuis quarante ans, ce manuscrit constitue un témoignage historique de première importance sur l’univers concentrationnaire et les détenus. Carl Schrade a en effet passé onze ans dans les différents camps de concentration du régime nazi. Arrêté en 1934 à la sortie d’un déjeuner pour quelques propos critiques lancés à table, ce jeune commerçant suisse décrit avec une précision extraordinaire la vie quotidienne des détenus et de leurs geôliers. Travaux épuisants, humiliations, crimes gratuits mais aussi épidémies, maladies, rapports humains réduits le plus souvent à la brutalité et à la violence. Déplacé dans les principaux camps – de Dachau à Buchenwald ou Flossenbürg – au gré des contraintes de l’effort de guerre, Schrade livre une radiographie sans concession. Seule l’amitié de quelques camarades – dont le grand résistant français à qui il confiera son manuscrit – et le désir de témoigner le font tenir. Avec son écriture sans afféterie ni pathos et même ses inexactitudes, ce texte entre en résonnance avec ceux de Primo Levi ou d’Irène Némirovsky. Présentation de Fabrice d’Almeida, Professeur à l’université Panthéon-Assas (Paris-II, IFP), auteur notamment de La Vie mondaine sous le nazisme (Perrin, « Tempus », 2008) et de Ressources inhumaines. Les gardiens des camps de concentration et leurs loisirs, à paraître chez Fayard (rentrée 2011). Postface de Nicolas Quilici.

 

EPUB

MEGA4UP: .http://cutpaid.com/AZ1LwSd

USERCLOUD: .http://cutpaid.com/e8qzvA6

FILEUPLOAD: .http://cutpaid.com/82B9S

UP4EVER: .http://cutpaid.com/DamRU

PDF

MEGA4UP: .http://cutpaid.com/DXR6fVkb

USERCLOUD: .http://cutpaid.com/Okwv

FILEUPLOAD: .http://cutpaid.com/WeSPQy

UP4EVER: .http://cutpaid.com/S1HF

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *