Lorsque votre chef vous demande à brûle-pourpoint ce que vous pensez d’un copain, on ne peut que la boucler un instant, ne serait-ce que pour se demander ce qui le pousse à poser une question pareille et aussi comment on va y répondre. Le grand patron est agité. Il est adossé au radiateur, ou plutôt, comme il mesure deux mètres, il est assis dessus. Il passe sans arrêt sa main fine sur son crâne en peau de fesse véritable. Ses yeux bleuâtres me considèrent avec intérêt. Je sens qu’à moins d’accepter de passer pour une truffe le moment est venu de me manifester. Je me racle le gosier.- Wolf, je balbutie… Wolf… Ben, c’est un bon petit gars, non ?- Non, San-Antonio : Wolf n’est pas un bon petit gars, et vous le savez aussi bien que moi…

 

EPUB

DES DRAGÉES SANS BAPTÊME

PDF

DES DRAGÉES SANS BAPTÊME

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *