San-Antonio – A prendre ou a lecher 1980

On navet jamais-vu ça.
Ben maint’nant on l’a.
Et croye-moi, on a eu chaud aux plumes.
L’péril jaune, merci bien : j’sais à présent d’quoi t’il ‘retourne !
Quant aux p’tites gonzesses de Bangkroche, tu r’passeras! Pas une seule qui fusse t’à ma pointure !
C’t’un monde ! Comme j’dis : « Quand on veut faire pute professionnelle, faut s’assurer au prélavable qu’t’es capab’ d’héberger l’clillent ; même quand y l’est monté comm’ un Seigneur, dont c’est mon cas ; qu’autrement sinon ça d’vient d’l’abusement d’confiance; moi j’trouve.
Enfin viens quand même av’c nous en Taillelande ; si t’aimes pas le bouddha, on t’fera faire des massages.
Alexandre-Benoît Bérurier.

 

EPUB

MEGA4UP: .https://mega4up.com/y3zezm33822a

USERCLOUD: .https://userscloud.com/kmahfi3zmczt

FILEUPLOAD: .https://www.file-upload.com/4u58k0kri8gd

UP4EVER: .https://www.up-4ever.org/k7m9i6laa45n

PDF

MEGA4UP: .https://mega4up.com/krkfivvnebsw

USERCLOUD: .https://userscloud.com/x3yiaga357ot

FILEUPLOAD: .https://www.file-upload.com/ld7krdkv2vb5

UP4EVER: .https://www.up-4ever.org/jldvykeplupo

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOTRE SITE A BESOIN DE LA PUB POUR VIVRE. S'IL VOUS PLAÎT, DÉSACTIVEZ ADBLOCK. MERCI