« Si j’ai jamais rêvé quelque chose, c’est que mes mots aient une influence, c’est de pouvoir démonter que la parole littéraire peut encore avoir un poids, peut changer la réalité. »
« Les responsables ont des noms. Ils ont des visages. Ils ont même une âme. Ou peut-être pas. »
C’est parce qu’il a osé briser l’omerta napolitaine que Roberto Saviano a vu ses jours menacés. Et c’est parce qu’il a été contraint à un régime de sûreté qu’il a fait le choix d’accepter son destin et de mener à bien le combat de sa vie : faire tomber le mur du silence. Dans la préface inédite de ce recueil d’articles, publiés entre 2004 et 2009 dans les journaux du monde entier, Roberto Saviano revient sur sa situation depuis la parution de Gomorra – la solitude, l’exil et la reconnaissance internationale. Son livre, La Beauté et l’Enfer, tente de rappeler « qu’il existe d’un côté la liberté et la beauté nécessaires pour qui veut écrire et vivre ; de l’autre, leur contraire, leur négation – l’enfer, qui semble toujours prévaloir ». Dans une vision universaliste, Roberto Saviano dénonce tout ce qui concourt à avilir l’existence humaine, et célèbre en parallèle la beauté qui échappe à toute forme d’oppression, comme l’amour ou les livres.

 

EPUB

MEGA4UP: .http://cutpaid.com/uaPnZD

USERCLOUD: .http://cutpaid.com/FAX8nTWx

FILEUPLOAD: .http://cutpaid.com/AyX5

UP4EVER: .http://cutpaid.com/Juid

PDF

MEGA4UP: .http://cutpaid.com/z3HAyhHK

USERCLOUD: .http://cutpaid.com/14ZUE7D

FILEUPLOAD: .http://cutpaid.com/9hMkX

UP4EVER: .http://cutpaid.com/PkuUbI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *