Dans quelques jours, il arrivera, il tendra de nouveau les bras vers elle, et quand il les aura fermés, cette fois-ci, il ne les rouvrira plus. Marie appuie contre l’arbre sa joue d’abord, puis tout son corps. L’écorce est rude et fraîche contre la peau de son visage. Elle ferme les yeux. Elle est heureuse d’être Marie et d’être femme, de s’être couchée devant Jean, de s’être ouverte devant lui pour recevoir le dur plaisir et la vie chaude qui est restée en elle; heureuse d’être le terrain miraculeux où il sema cette graine qui a germé et qui pousse, jusqu’au jour où la moisson mûre la quittera en la déchirant de joie et de sang.

 

EPUB

https://www.up-4ever.org/xsoq1fraknol

https://userscloud.com/jinackyg9nhf

http://hulkload.com/45xjy5cejd77

https://www.file-up.org/6qxcei0s5fnq

https://mega4up.com/v2autw9wr2i0

PDF

https://www.up-4ever.org/ek3rv2fu6erf

https://userscloud.com/bxcrcitwxvo8

http://hulkload.com/7h8mji0k4vkl

https://www.file-up.org/pzi0ovmto3uc

https://mega4up.com/dffgu2u8gdko

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *