Guillaume Prevost – Les sept crimes de Rome 2000

Rome, décembre 1514.
Un jeune homme décapité est découvert sur la statue de Marc Aurèle. Une inscription au sang marque le crime : « Eum qui peccat. » (Celui qui pèche. ).
Peu après, c’est un vieillard qui est retrouvé sur le Forum, nu, mort et attaché à une échelle, et cette fois encore, le crime est signé : « Deus castigat » (Dieu le punit). Dans la Ville éternelle, on n’avait jamais vu ça. Il semble que l’assassin défie la cité, le pape lui-même, la chrétienté.
Installé au Vatican depuis peu, occupé à ses travaux d’anatomie et de peinture, Léonard de Vinci en personne se passionne pour l’affaire.
Aidé d’un jeune étudiant en médecine, il est peut-être le seul à pouvoir démasquer ce monstre qui déploie autant d’intelligence à égarer les soupçons que de cruauté à exécuter ses victimes.

 

EPUB

UPTOBOX: .https://uptobox.com/4sgvhftt38ly

01FICHIER: .https://1fichier.com/?lt3qs2jsczfguv9ay2t2

ZIPPYSHARE: .https://www98.zippyshare.com/v/kooVYQTi/file.html

PDF

UPTOBOX: .https://uptobox.com/kmyxs3gtnh5o

01FICHIER: .https://1fichier.com/?tbtex3ukaxsvitp9de4w

ZIPPYSHARE: .https://www98.zippyshare.com/v/nal5zMTq/file.html

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOTRE SITE A BESOIN DE LA PUB POUR VIVRE. S'IL VOUS PLAÎT, DÉSACTIVEZ ADBLOCK. MERCI