Il s’appelait Darius Conn. Il avait du talent, des idées, de la ressource. C’était un amateur doué. Il tuait à l’économie, parce que c’était nécessaire, mais sans plaisir.
Mais non sans orgueil. Il se disait que ses crimes passeraient à la postérité:, Des crimes parfaits. Il se gobait.
II gobait un peu trop. Parce que, en fin de compte, ce ‘n’était qu’un amateur et ça ne pouvait pas durer.

 

EPUB

https://www.up-4ever.org/vke9nxay0376

http://ul.to/ltkyk2oe

https://www.file-up.org/e44oiw7npjlx

PDF

https://www.up-4ever.org/3qpsmcnlxgq2

http://ul.to/qy0bzrtj

https://www.file-up.org/yyzx0guksv6h

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *