Fred Vargas – Coule la Seine 2011

Danglard connaissait assez le commissaire pour comprendre, à la variation d’intensité de son visage, que quelque chose d’intéressant s’était produit ce matin. Mais il se méfiait. Adamsberg et lui avaient des conceptions très éloignées de ce qu’on appelle un « truc intéressant ». Ainsi, le commissaire trouvait assez intéressant de ne rien faire, alors que Danglard trouvait cela mortellement paniquant. Le lieutenant jeta un coup d’œil soupçonneux à la feuille de papier blanc qui voletait entre les mains d’Adamsberg. (…/…) À vrai dire, il s’était accoutumé à cet homme, tout en s’irritant d’un comportement inconciliable avec sa propre manière d’exister. Adamsberg se fiait à l’instinct et croyait aux forces de l’humanité, Danglard se fiait à la réflexion et croyait aux forces du vin blanc.

 

EPUB

UPTOBOX: .https://uptobox.com/2vfgwrto4qsd

01FICHIER: .https://1fichier.com/?dd7hbaop77ngfqoo1sf3

ZIPPYSHARE: .https://www93.zippyshare.com/v/PGlvtO0v/file.html

PDF

UPTOBOX: .https://uptobox.com/7njzv6qs8zd6

01FICHIER: .https://1fichier.com/?kr60riatfmc44i9i33e6

ZIPPYSHARE: .https://www93.zippyshare.com/v/VTsgm6WE/file.html

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOTRE SITE A BESOIN DE LA PUB POUR VIVRE. S'IL VOUS PLAÎT, DÉSACTIVEZ ADBLOCK. MERCI