“La vue va de soi, jusqu’au jour où quelque chose se détraque dans ce petit cosmos conjonctif et moléculaire de sept grammes, objet parfait et miraculeux, nécessitant si peu d’entretien qu’on ne pense jamais à lui…”
Elisabeth Quin découvre que son œil est malade et qu’un glaucome altère, pollue, opacifie tout ce qu’elle regarde. Elle risque de perdre la vue. Alors commence le combat contre l’angoisse et la maladie, nuits froissées, peur de l’aube, fragilité de cet œil soudain osculté, trempé de collyres, dilaté, examiné, observateur observé…

 

EPUB

https://www.up-4ever.org/x6lrkkzk23rr

https://turbobit.net/yl800r33s13m.html

https://rapidgator.net/file/1c42234372639694375543973ef73fd8

http://ul.to/ki3q1rja

https://www.file-up.org/3fgpc5bg16bk

PDF

https://www.up-4ever.org/ea5c7wxqmtaf

https://turbobit.net/k4baciv6zx23.html

https://rapidgator.net/file/0013ac790e14a6702365c00e5a9baa54

http://ul.to/93n4n6w3

https://www.file-up.org/wv1hxgyv9xrs