Soudain, ce fut comme si la paille d’un grenier s’embrasait, projetant sur le fleuve des flammes dorées qui se mirent à danser. Benjamin attira Marie contre lui, prit ses mains, les posa sur le gouvernail, les retint dans les siennes. – Regarde mon royaume, dit-il. Le seul au monde qui mérite d’être défendu. Il manoeuvra le gouvernail et Marie sentit dans ses mains, dans ses bras, ses épaules, la puissance de l’eau.
– Tu sais pourquoi ? demanda Benjamin. Elle sourit, amusée, fit un signe négatif de la tête. – Parce que dans ce royaume-là, tous les hommes peuvent devenir rois. Et les femmes ? – Seulement celles qui savent tenir un gouvernail, fit-il en riant. – Alors, laisse-moi essayer. C’était encore le temps du bonheur, pour Marie et Benjamin. Mais déjà l’Histoire, la  » grande « , les rejoignait. La révolution de 1848 écrasée à Paris, une répression sourde pesait sur le pays.
En Décembre 1851, le coup d’Etat du prince Napoléon déclenche dans tout le Sud-Ouest républicain une véritable insurrection. Benjamin, qui y a pris part, est arrêté, jugé, déporté en Algérie avec des milliers d’autres.

 

EPUB

https://www.up-4ever.org/j77us8vvb5w7

https://userscloud.com/iq9zytdpvh79

https://mega4up.com/r3rla66ocvkj

https://www.file-up.org/eq75yar5h0on

PDF

https://www.up-4ever.org/g8cq5mxq98yp

https://userscloud.com/fhojd5jw7tap

https://mega4up.com/qkmag18enunw

https://www.file-up.org/sza0iopj3kmt

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *