L’écologie est affaire trop sérieuse pour être laissée aux écologistes. Ils se trompent et nous trompent. Avec six tonnes de rejet par habitant contre le double dans les autres pays développés ou même en Chine, la France donne déjà l’exemple au reste de la planète. Si les autres étaient aussi vertueux que nous, la pollution serait un problème en voie d’être réglé. Pourquoi donc dépenser chaque année des dizaines de milliards d’euros pour tenter de réduire nos émissions, puisque celles-ci ne représentent guère plus de 1% des émissions de la planète, soit moins que l’accroissement annuel de la Chine, qui met en service chaque semaine une centrale à charbon de grande puissance ? Pourquoi couvrir notre pays d’éoliennes qui produisent du courant quand nous n’en avons pas besoin ? Pourquoi subventionner sans fin la production de biocarburants qui ne peuvent être que marginaux ? Pourquoi bloquer la circulation dans nos villes sous le prétexte de sauver la planète ?

Christian Gérondeau pose les questions qui fâchent : allons-nous continuer longtemps à céder au terrorisme intellectuel et au règne sans partage du « politiquement correct » qui sévit dès qu’il s’agit d’écologie ?

 

EPUB

https://www.up-4ever.org/mawu9xpib7dq

http://hulkload.com/v8yvmnqu1rhf

https://mega4up.com/il8gh34bjup5

https://www.file-up.org/i09t1bc0xc8x

PDF

https://www.up-4ever.org/1s7idh09j873

http://hulkload.com/080gxjm79qnw

https://mega4up.com/adi991zo3i8x

https://www.file-up.org/jhgv3u6whd3v

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *