Carter Brown – De poil et de poudre 1965

Comme dit Polnik, une affaire de meurtre ça commence toujours par un macchabée.
L’ennui, c’est qu’on ne sait jamais où ça va vous mener, surtout quand le cadavre est celui d’une blonde qu’on a pris soin de tuer plusieurs fois, quand la superbe rousse ment comme elle respire, et que la brune est plus frigide qu’un ice-cream.

 

EPUB

https://www.up-4ever.org/27l2erobxinj

http://ul.to/x9pzcqc2

https://www.file-up.org/fe5behpnqv9k

PDF

https://www.up-4ever.org/ryyec74tv2xj

http://ul.to/ywx43kro

https://www.file-up.org/s178196x6rir

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOTRE SITE A BESOIN DE LA PUB POUR VIVRE. S'IL VOUS PLAÎT, DÉSACTIVEZ ADBLOCK. MERCI